Microsoft confirme que son chatbot chinois censure des sujets sensibles

Vous êtes ici :